23 mai 2006

Les veuves blanches

Il existe encore de nos jours, des traditions, qui par le monde sont rigoureusement respectées, quitte à rejeter ceux ou celles qui en sont les innocentes victimes.

Ainsi en Inde, toutes vêtues de blanc, des veuves, au seul prétexte qu'elles n'ont pas su retenir l'âme de leurs maris défunts, preuve qu'elles ont commi une lourde faute dans cette vie ou dans une vie antérieure,deviennent de véritables parias, rejetées par leur famille, condamnées au malheur, à la misère, à la mendicité, à la prière et la méditation de textes sacrés pour le salut de leurs âmes, jusqu'à leur mort.

Je leur dédie donc ce poème

Les veuves blanches

Ne sont plus que misère,

Mésagères du malheur,

Fautives sur cette terre

De l'infâme douleur

De la perte d'un époux;

De n'avoir su garder

L'amour au coeur si doux.

Les voici rejetées,

Fautives injustement

D'une vie antérieure

Ou l'erreur sûrement

Les rejette dans l'horreur.

Ces sans castes des ashrams

S'abiment éternellement

Dans Krishna et le drame

Des prières et des chants.

Voici donc ces parias

A la honte condamnées,

N'ayant pour seul repas

Que la mendicité.

Traditions d'un autre âge

Pour des femmes perdues

Dans la nuit du naufrage

Ou elles n'existent plus;

Les veuves blanches.

Posté par Domi à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les veuves blanches

Nouveau commentaire